Aller au contenu. | Aller à la navigation

Vers une politique locale de jeunesse plus participative
Vous êtes ici : Accueil Ma Ville Services communaux Vers une politique locale de jeunesse plus participative

Vers une politique locale de jeunesse plus participative

Votre avis (12 à 26 ans) sur le "Pacte de citoyenneté"

 Suite à un appel de Madame la Ministre de la Jeunesse, Isabelle Simonis, la Ville de Spa a été sélectionnée à la fin de l’année 2016 avec 16 autres communes pour le développement d’un projet intitulé « Vers une politique locale de jeunesse plus participative ».

Après une consultation qui a duré plusieurs mois, puis un croisement des regards, suivi d’un plan d’action, nous avons abouti à la rédaction d’une « charte » libellée « Pacte de citoyenneté ». Nous avons le plaisir de vous faire la publicité du contenu de cette charte qui lie, de manière non contraignante, la Ville et les jeunes.

Si vous êtes dans la tranche d’âge concernée par ce pacte (12 à 26 ans) et que vous désirez y apporter des commentaires, vous pouvez le faire à l’adresse suivante : jeunes.spadois@gmail.com

 

PACTE DE CITOYENNETE


(pour une politique locale de jeunesse plus participative, entre la Ville de Spa et les jeunes qui ont négocié cette charte).

A. Observations :

1. Manque d’un cinéma à Spa.
2. Problème de transports en commun (essentiellement les bus, car il y a deux gares ferroviaires dans Spa).
3. Manque de connaissance des activités à destination de la jeunesse (les jeunes ne sont pas toujours bien informés des activités qui pourraient les intéresser).
4. Constat d’incivilités (dégradation des biens publics, bandes de jeunes qui s’accaparent le Parc de Sept Heures,…).
5. Accès parfois malaisé à des manifestations culturelles (accès financier ou manque d’informations).

B. Enjeux priorisés :

1. Favoriser l’accès à des manifestations, organisations culturelles au sens large pour les jeunes de 12 à 26 (voire à 30) ans.
2. Une meilleure communication vis-à-vis de la jeunesse, avec des outils adéquats (meilleurs canaux de communication).
3. Soutenir les démarches initiées par le Centre culturel qui visent à la recréation d’une salle de cinéma à Spa.
4.
C. Actions futures :

1. Permettre un meilleur accès aux jeunes qui le désirent à des actions de type culturel. Il ne s’agira donc pas de jeunes plus particulièrement précarisés (afin de ne pas concurrencer l’article 27). Un des acteurs jeunesse sur le territoire de Spa (par exemple, le Centre jeunes) pourrait acheter des « packs » permettant l’accès à des manifestations culturelles ou étiquetées jeunesse et les redistribuer aux jeunes à un prix préférentiel. Il s’agirait donc de négocier avec les organisateurs l’achat d’entrées ou d’accès à certaines manifestations (par exemple, les Francofolies de Spa, le Festival de Théâtre, l’Office du Tourisme, le secteur muséal, accès à des activités sportives,…).
2. Concernant la communication vis-à-vis des jeunes, il pourrait être créé un répertoire des numéros de téléphone portable des jeunes qui le désirent et ainsi les informer par SMS des manifestations à venir. Il en irait de même avec les e-mails. De plus, parallèlement à cela, sera imprimé une sorte de guide des jeunes (brochure à distribuer dans tout Spa ou lors d’activités organisées, de moments de rassemblement, etc.). La rédaction d’une partie de ce guide sera confiée aux jeunes qui participent déjà à une quelconque activité.
Pour toucher tous les jeunes qui ne seraient pas dans la base de donnée de départ, une sorte de tournoi mélangeant le sport, la gastronomie, les jeux, la culture en général pourrait être organisé à grand renfort de publicité (adressée aux mouvements de jeunesse, associations de quartier, au monde associatif,…).
3. Convoquer une réunion avec la Directrice du Centre Culturel (qui est déjà à l’initiative d’un projet de création d’un endroit de projection) et un groupe de jeunes représentant les participants à la charte. Ceci afin de faire prendre en compte les desiderata des jeunes.