Aller au contenu. | Aller à la navigation

Culture
Vous êtes ici : Accueil Ma Ville Services communaux Culture, Sport & Loisirs Culture Musées "Guerre & Paix" Exposition temporaire organisée par les Musées de la Ville d'eaux

"Guerre & Paix" Exposition temporaire organisée par les Musées de la Ville d'eaux

— Mots-clés associés :

Spa de 1918 à 1920

"Guerre & Paix" Exposition temporaire organisée par les Musées de la Ville d'eaux

Organisé par le Musée de la Ville d’eaux.

Quoi ?
  • Exposition
Quand ? Du 01/04/2018 à 14:00
au 02/12/2018 à 18:00
Où ? Jardin d’hiver du Pouhon Pierre le Grand
S'adresser à
Téléphone 087.77.44.86
Ajouter un événement au calendrier vCal
iCal

Exposition Guerre & Paix

 

vidéo guerre&paix-180605.jpg

Regarder la belle vidéo d'introduction à l'expo à découvrir ABSOLUMENT !

 

affiche a3-sponsors.jpg

  • Exceptionnellement, le musée présentera au Pouhon Pierre le Grand,  l’exposition Guerre & Paix. Spa et l’Europe 1914-1920 du 1er avril au 2 décembre 2018.

 

hplesuisse-guerre&paix_bullescarin_180328_dsc_3077.jpg

((photo : HP Lesuisse)

  • Une commémoration symbolique


Il y a un siècle, l’installation du Grand Quartier Général allemand à Spa, l’abdication de Guillaume II quelques mois plus tard puis les négociations relatives à la paix font à la ville d’eaux une publicité qu’elle n’avait pas demandée. Ces événements de portée internationale plongèrent Spa au cœur de l’Histoire. C’est l’occasion de s’en souvenir, et de mettre en évidence le contexte particulier dans lequel ils se sont déroulés: Spa, ville de cure et de paix, perpétua durant la guerre qui fit sa renommée.
Cette exposition en témoigne, par le biais de documents et d'objets anciens, de films d'archives et de reportages, d'extraits musicaux enfin.

hpl_d3300_guerre&paix_180327_dsc_3060.jpg

(photo : HP Lesuisse)

L'ensemble sera présenté dans une évocation des moments-clés de cette histoire, évocation dessinée par le bédéiste Francis Carin (Victor Sackville, Sydney Bruce, Ennemis de sang, Il était une fois 1914).


  • Propos de l'exposition


Spa fut durant la Grande guerre le théâtre d'une histoire singulière : quatre ans durant, la ville accueillit des victimes du conflit et les remit sur pied. Sous l'égide de la Croix-Rouge puis de l'autorité allemande (Kaiserliches Militär Genesungsheim Spa), la ville devint un vaste hôpital qui accueillit jusqu'à 5000 nouveaux blessés par jour. Spa, ville de cure, poursuivit son activité séculaire au cours du conflit, perpétuant ainsi, même si elle lui fut ici imposée, sa tradition d'hospitalité au sens premier du terme.

hpl_d3300_guerre&paix_180327_dsc_3066.jpg

(photo : HP Lesuisse)


Spa fut ensuite le théâtre d'évènements qui ont marqué la fin de la guerre et les négociations sur la paix. Ainsi la ville fut-elle le siège du Grand Quartier Général allemand durant les derniers mois du conflit. Le Kaiser, le maréchal Hindenburg et le général Ludendorff y résidèrent, de même que d'autres représentants de l'Alliance. Guillaume II, sous la pression de la révolution allemande, y fut contraint à abdiquer le 9 novembre 1918 et à se réfugier aux Pays-Bas. Ce moment symbolique marqua à la fois la fin des hostilités et celle de la monarchie en Allemagne.
Après l'armistice, Spa accueillit les Commissions interalliées chargées de dégager un accord sur l'issue du conflit. Sa gestation fut difficile, tant les exigences de l'Entente étaient éloignées des attentes des Allemands. Encore les Alliés n'étaient-ils pas d'accord sur la conduite à tenir, les Français étant partisans d'une ligne dure teintée de revanche et les Américains d'une voie plus constructive tournée vers l'avenir.
Le compromis issu des négociations de Spa fut entériné par le Traité de Versailles, que les Américains refusèrent de ratifier. La Conférence de Paix de 1920, à laquelle les Allemands furent conviés, fut la première réunion internationale chargée de mettre en pratique les accords de paix. Spa fut choisie tant pour des raisons pratiques que symboliques. Ce choix s'inscrivait en outre dans la continuité du statut de neutralité historique voulu par la ville et reconnu par de nombreuses nations au cours des siècles passés sous forme de sauvegardes accordées à Spa. Au moment où s’achevait le « long XIXe siècle », c’est donc à Spa que s’est joué une part du sort de l’Europe…
C'est ce lent fondu-enchaîné de la guerre vers la paix, de 1914 à 1920, que l'exposition mettra en évidence par le biais de faits historiques, d'actes posés par les différents protagonistes et du regard qu'ils ont porté sur les évènements. De cette histoire qui s'éloigne peu à peu de nous, deux voix se feront l'écho : l'officielle et l'officieuse. Aux faits historiques, militaires et politiques, se superposera le vécu de la population, à la fois témoin et acteur de la pièce jouée par les grandes nations.

hpl_d3300_guerre&paix_180327_dsc_3070.jpg

(photo : HPLesuisse)
Ces deux regards, incarnés par des personnages-clés et des faits du quotidien, humaniseront et nuanceront le propos. Ils exprimeront aussi notre mémoire de cette période, l'importance du passé dans notre société et, sous-jacente, l'aspiration à la paix que chacun porte en soi.

 

 

(c) carin-riviere-borile editions le lombard.jpg

hplesuisse-guerre&paix_bullescarin_180328_dsc_3096.jpg

(photo : HP Lesuisse) Le dessinateur de BD, Francis Carin, devant une de ses oeuvres illustrant la signature du traité de paix, dans un wagon à Compiègne.

 

  • À la Villa Royale, aura lieu l’exposition Spa les bulles de Carin du 1er avril au 11 novembre 2018.

 


Spa de 1918 à 1920

 

Il y a un siècle, l’installation du Q.G. allemand à Spa et l’abdication du kaiser
Guillaume II quelques mois plus tard font, à la ville d’eaux, une publicité qu’elle
n’avait pas demandée.

spa-fond8.jpg

(© CARIN-RIVIERE-BORILE Editions Le Lombard)

Ces événements de portée internationale plongèrent Spa au coeur de l’Histoire. Ensuite, Spa accueillera la Commission d’armistice, en 1919, puis la Conférence de la Paix en 1920.

spa-fond9light.jpg

(© CARIN-RIVIERE-BORILE Editions Le Lombard)

C’est ce lent fondu-enchaîné de la guerre vers la paix, de 1918 à 1920, que
l’exposition mettra en évidence en recourant à l’aide de l’univers séduisant
de la B.D.

(© CARIN-RIVIERE-BORILE Editions Le Lombard)

Au moment où s’achevait le « long XIXe siècle », c’est à Spa que s’est joué
le sort de l’Europe. Plus rien ne sera comme avant…


"Guerre & Paix" Exposition temporaire organisée par les Musées de la Ville d'eaux au Jardin d’hiver du Pouhon Pierre le Grand.

 


 


Plus d'information sur cet événement…